Les Activités du Club

Les Duellistes d’Yssingeaux proposent des séances d’entraînement, des stages de perfectionnement, du suivi en compétition et organisent des manifestations sportives. Les séances d’entraînement La découverte, l’initiation et le perfectionnement à l’escrime se met en œuvre par des séances d’entraînement adaptées à l’âge et au niveau des tireurs.

La découverte

Les jeunes débutants entre 7 et 10 ans sont regroupés la première année sur un même créneau. Ils ont une séance d’une heure par semaine basée sur une approche ludique du fleuret. Les jeunes débutants entre 11 et 13 ans sont intégrés dans le groupe initiation (2ème et 3ème année). Les jeunes débutants entre 14 et 18 ans sont intégrés dans le groupe perfectionnement. Les adultes débutants sont intégrés dans le groupe loisir adulte (fleuret et/ou épée)

L’Initiation

En 2ème et 3ème année les jeunes rentrent dans une phase d’initiation aux grands principes du duel. Les tireurs peuvent s’entraîner deux fois par semaine. Ils tirent régulièrement à l’électrique et entament un long mais passionnant cycle d’apprentissage technique et tactique. Pour ceux qui le souhaitent, le club leur propose deux à trois compétitions dans l’année.

Le Perfectionnement

Après ces premières années de travail, les tireurs rentrent dans un autre cycle d’apprentissage. Ils peuvent s’entraîner trois fois par semaine. Les séances d’entraînement deviennent plus intenses, plus rigoureuses, plus individuelles. Le jeune s’investit dans le cadre d’un projet sportif personnel clair et accessible. En permettant une évaluation continue et indiscutable du tireur, les compétitions participent aux progrès et à l’épanouissement du jeune.

Les stages de perfectionnement

En plus des séances traditionnelles, le club et/ou le comité départemental organise pendant les petites vacances des stages de perfectionnement sur deux jours. En général ces stages se déroulent à Craponne dans un cadre sécurisant et une ambiance conviviale. Ils permettent l’approfondissement des gestes techniques mais surtout la découverte de soi et de l’autre. Les exigences et la richesse de la vie en collectivité (du lever au coucher) permettent aux encadrants d’agir de façon globale sur les personnalités en construction.

Le suivi en compétition

L’escrime est un sport de combat qui développe une kyrielle de facultés. C’est aussi et avant tout une exigence qui malaxe en permanence nos émotions. La joie, la fierté, la quiétude, la ténacité, la persévérance, la confiance en soi… dans la victoire. La peine, l’agressivité, le doute, la honte… dans la défaite. La compétition, en classant les tireurs, exacerbe toutes ces émotions. Du coup elle permet aux tireurs de toucher au plus près la profondeur de l’escrime. Négative voire même destructrice si elle est mal gérée, elle est d’une richesse incontournable dans le cadre d’un projet clair et partagé entre l’élève et le maître. De la victoire comme de la défaite doit toujours se construire de l’intelligence, de la persévérance, de la modestie et de l’empathie. Prétexte à la construction du citoyen de demain, elle tient une place centrale dans le projet éducatif du club.

Les manifestations sportives

Les Duellistes d’Yssingeaux se sont spécialisés dans l’organisation de rencontres et de compétitions conviviales pour les plus jeunes. Le trophée Fanfan la Tulipe clôture la saison sportive des premières années (avec le passage des blasons jaunes) et le trophée des Sucs en fait de même pour les deuxièmes années (avec le passage des blasons rouges).